DES SOLUTIONS DE LOGISTIQUE INVERSE ET DE TRAITEMENT DES RETOURS DE NOUVELLE GÉNÉRATION.

// REPRÉSENTANT UNE DÉPENSE IMPORTANTE

En moyenne, les opérateurs de commerce électronique connaissent un taux de retour de près de 25 %. La croissance du commerce électronique a changé la façon dont les consommateurs font leurs achats, ce qui a un impact considérable sur le secteur des retours. Selon le Wall Street Journal, on s’attend à ce que les consommateurs retournent pour 70,5 milliards de dollars de marchandises achetées pendant la seule période de Noël 2020.

Les retours représentent un montant important de dépenses et de stocks non comptabilisés qui ne sont pas traités. Dans de nombreux cas, ils se dirigent également vers la fin de leur valeur de vente supérieure. S’il s’agit d’un article de mode, il peut être sur le point d’être hors saison ou, dans le cas de la haute couture, même hors style. S’il s’agit d’autres articles saisonniers, ils pourraient être sur le point de subir le même sort et être sur le point d’être relégués à la liquidation à une fraction de leur prix de vente initial. S’il s’agit d’articles périssables, il se peut qu’ils approchent de leur date de péremption, date à laquelle ils perdent toute valeur et doivent être mis à la poubelle, ce qui représente une perte totale. Quelles que soient ces circonstances, le résultat est un coup dur pour les résultats.

micro fulfillment alternate image

// PRÉPARER VOTRE ENTREPRISE À UNE AUGMENTATION DES RETOURS

Les entreprises de commerce électronique ne sont pas toutes configurées pour traiter les retours. Une grande partie de leur temps et de leur argent a été investie dans le traitement des commandes en temps voulu et dans la satisfaction du désir des clients de recevoir leur marchandise rapidement. Si le client a un doute sur la taille, le goût, la couleur ou tout autre aspect d’un article, il en commande souvent plusieurs et renvoie ceux qu’il ne veut pas. Pour rester compétitif sur le marché très agressif du commerce électronique, le vendeur doit permettre les retours dans tous les cas, sauf les plus rares. Le temps et les dépenses nécessaires au traitement de ces retours doivent être pris en compte dans la fixation du prix des articles vendus. Par conséquent, pour réussir, l’entreprise doit trouver un moyen efficace et rapide de traiter les retours tout en maintenant l’accent sur le service à la clientèle. La solution doit s’intégrer dans le flux de travail global et ne pas être un système autonome ad hoc qui ne fournit pas l’intelligence et l’automatisation nécessaires pour rationaliser le processus.

// APERÇU DU PROCESSUS DE RETOUR MANUEL

Plusieurs étapes sont nécessaires pour traiter un retour et le remettre en stock.

ÉTAPE 1

Le colis est scanné dans le WMS afin que le compte client approprié soit crédité si l’article est dans un état acceptable.

ÉTAPE 2

Le colis est ouvert et l’article est examiné. Si l’article est acceptable, le compte est crédité et le client est informé. Si l’article n’est pas acceptable, le client en est informé.

ÉTAPE 3

Si l’article est en état d’être réapprovisionné, il est envoyé à la zone de triage où il est trié, remis en stock pour la revente.

circle image micro fulfillment

// EFFETS DU PROCESSUS MANUEL DES RETOURS

Lorsque ces étapes sont effectuées manuellement, elles sont non seulement gourmandes en temps et en main-d’œuvre, mais elles prennent également beaucoup de place. Trop souvent, compte tenu des efforts et du temps nécessaires pour réapprovisionner les articles, le résultat final est un retour d’articles qui ont été crédités au client, mais qui languissent dans un coin plutôt que d’être réapprovisionnés jusqu’à ce qu’ils aient une valeur réduite. Les clients qui les ont renvoyés reçoivent souvent un crédit après avoir scanné l’étiquette de retour sans avoir inspecté le produit, car attendre jusqu’à ce moment entraînerait un retard inacceptable dû à la sauvegarde, ou si l’inspection est faite, bien avant que l’article ne soit réapprovisionné.

// LE PROCESSUS DE RETOUR AUTOMATISÉ EST PLUS RAPIDE ET NÉCESSITE MOINS DE TRAVAIL

ÉTAPE 1

Le colis est scanné dans le WMS afin que le compte client approprié soit crédité si l’article est dans un état acceptable.

ÉTAPE 2

Le colis est ouvert et l’article est examiné. Si l’article est acceptable, le compte est crédité et le client est informé. Si l’article n’est pas acceptable, le client en est informé.

ÉTAPE 3

Si l’article est en état d’être réapprovisionné, il est placé sur le tapis à induction Sure Sort®, où il est automatiquement scanné. Les articles sont chargés dans un conteneur et acheminés vers la zone de stockage.

sure sort unit preview no background

// TRAITEMENT SIMPLIFIÉ DES RETOURS

Cela vous semble familier? Cela devrait. La solution de tri automatisé Sure Sort® accomplit les mêmes étapes mais avec moins de personnes, en beaucoup moins de temps et d’espace, avec une précision bien supérieure. Un opérateur est capable d’introduire jusqu’à 2 400 articles par heure. En fonction du nombre de retours, une ou deux personnes supplémentaires peuvent être nécessaires pour aider à collecter la marchandise retournée dans les bacs de la machine. En ajoutant une automatisation intelligente au processus de retour, les entreprises peuvent réduire le risque de fraude.

En automatisant le processus de retour avec la bonne solution, les entreprises peuvent remettre les marchandises en stock en temps voulu, ce qui contribuera à améliorer les résultats de l’entreprise.

POUR EN SAVOIR PLUS SUR OPEX ET NOS SOLUTIONS DE TRAITEMENT DES RETOURS ET DE LOGISTIQUE INVERSE, CONTACTEZ-NOUS DÈS AUJOURD’HUI.

// RESSOURCES POUR LE TRAITEMENT DES RETOURS ET LA LOGISTIQUE INVERSE

Contactez-Nous

CONTACTEZ-NOUS

Ressources

TOUT VOIR